Select region:

Étude clinique évaluant EOS-448, un médicament expérimental, en combinaison avec des traitements standards contre le cancer ou d’autres thérapies expérimentales chez les patients atteints de tumeurs solides avancées

Sélectionner une région

Navigation:

    Quel est l’objet de cette étude?

    Cette étude évalue EOS-448, un médicament expérimental, combiné aux traitements anticancéreux standards ou à d’autres thérapies expérimentales chez les patients atteints de tumeurs solides avancées. Il s’agit d’un essai ouvert visant à déterminer l’innocuité, la tolérabilité et l’efficacité de diverses associations de médicaments, y compris EOS-448. L’essai est important pour les patients atteints de types de cancer difficiles, qui cherchent de nouvelles options de traitement. Les participants recevront EOS-448 avec d’autres médicaments comme le pembrolizumab, l’inupadenant et le dostarlimab, afin d’évaluer leur impact sur leur cancer.

    En savoir plus sur cet essai

      I accept the Terms of Use and Privacy Policy*

       I consent to the Service Operator sending commercial information*

      I consent to the Service Operator using telecommunications terminal devices and automatic calling systems in marketing communications*

      Success

      Votre formulaire a été envoyé avec succès!

      Error

      Désolé ! Votre formulaire n’a pas été soumis correctement, veuillez vérifier les erreurs ci-dessus.

      Lieux

      Où se déroule l’essai clinique?

      Vous pouvez participer à cette étude en:

      Etapes de l’étude

      Quelle sera la complexité de mon étude et par quelles phases passera-t-elle?

      Bonjour! Voici les étapes que vous devez suivre si vous participez à cette étude clinique :

      • Consentement : Tout d’abord, vous devez fournir un consentement écrit signé pour participer à l’essai.
      • Évaluation de l’éligibilité : Votre état de santé sera évalué pour s’assurer que vous répondez aux critères d’inclusion et que vous n’avez pas de conditions qui vous excluraient de l’étude.
      • Administration du traitement : Selon le groupe auquel vous êtes assigné, vous recevrez une combinaison de traitements. Voici quelques exemples de combinaisons de traitements que vous pourriez recevoir :
        • EOS-448 et pembrolizumab à chaque cycle
        • EOS-448 et inupadenant de manière continue
        • EOS-448, dostarlimab et inupadenant de manière continue
        • EOS-448, dostarlimab et chimiothérapies standard pour certains cancers spécifiques
      • Suivi : Vous serez suivi pour évaluer les effets du traitement, y compris les effets secondaires et la réponse au traitement. Cela inclura des visites régulières avec l’équipe de recherche.

      La durée du traitement et le nombre de cycles dépendront de votre réponse au traitement et de la partie spécifique de l’étude à laquelle vous participez. L’étude vise à évaluer la sécurité, la tolérabilité, la dose recommandée pour la phase 2, la pharmacocinétique, la pharmacodynamique et l’activité antitumorale des traitements.

      Il est important de noter que votre participation est volontaire, et vous pouvez choisir de vous retirer de l’étude à tout moment.


      Maladies à l’étude

      Quelles sont les conditions qui me permettent de participer à cette étude?

      Pour participer à cette étude, vous devez avoir l’une des maladies suivantes :

      • Cancer avancé
      • Cancer du poumon
      • Cancer de la tête et du cou
      • Mélanome

      Termes et conditions

      Quelles sont les conditions à remplir pour participer à cette étude?

      Quand puis-je participer à l’étude?

      Bonjour! Pour rejoindre cette étude, vous devez répondre à certains critères. Voici une liste des conditions à remplir avec des explications pour mieux comprendre les termes médicaux :

      Conditions d’inclusion :

      • Consentement éclairé : Vous devez donner votre accord écrit pour participer à l’essai après avoir compris toutes les informations qui vous ont été fournies.
      • Maladie mesurable : Vous devez avoir une maladie qui peut être mesurée selon les critères RECIST v1.1. Cela signifie que les médecins doivent être capables de voir et de mesurer la maladie avec des examens comme des scans ou des IRM.
      • État de performance ECOG de 0 ou 1 : L’ECOG est une échelle qui mesure votre capacité à faire vos activités quotidiennes. Un score de 0 signifie que vous êtes totalement actif, et un score de 1 signifie que vous êtes limité dans vos activités physiques mais que vous pouvez marcher et vous occuper de vous-même.
      • Fonctionnement adéquat des organes : Vos organes doivent fonctionner correctement, ce qui sera vérifié par des tests.
      • Pour certaines parties de l’étude, vous devez avoir un type spécifique de cancer avancé ou métastatique pour lequel aucun traitement standard n’est disponible ou qui n’a pas répondu aux traitements standards.
      • Partie 1G (Cancer du poumon NSCLC) : Vous devez avoir un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) de stade IV ou de stade III non éligible à un traitement curatif par chirurgie ou radiothérapie, confirmé par histologie ou cytologie.
      • Partie 2 (Cancer de la tête et du cou) : Vous devez avoir un carcinome épidermoïde de la tête et du cou avancé ou métastatique, considéré comme incurable par des traitements locaux, et dont le statut PD-L1 est positif.

      Ces critères sont mis en place pour s’assurer que les personnes qui participent à l’étude sont celles qui sont le plus susceptibles de bénéficier du traitement étudié et pour garantir leur sécurité pendant l’étude.

      Quelles sont les raisons qui pourraient m’exclure de l’étude?

      Bonjour! Voici une liste des conditions qui pourraient vous empêcher de participer à l’étude TIG-006. Je vais aussi expliquer les termes médicaux pour que tout soit clair pour vous.

      Conditions d’exclusion :

      • Thérapie anti-cancer récente : Si vous avez reçu un traitement anti-cancer dans les 4 semaines précédant la première dose de l’étude.
      • Vaccin vivant : Si vous avez reçu un vaccin vivant dans les 30 jours précédant la première dose.
      • Cancer du SNC primaire : Si vous avez un cancer primaire du système nerveux central (SNC).
      • Métastases cérébrales : Si vous avez des métastases cérébrales connues, sauf si elles ont été traitées et sont bien contrôlées depuis au moins 1 mois.
      • Deuxième cancer : Si vous avez un deuxième cancer, sauf si vous êtes en rémission complète depuis au moins 2 ans avant l’entrée dans l’étude.
      • Pneumonite ou maladie auto-immune : Si vous avez une histoire de pneumonite de grade ≥ 2, une maladie auto-immune active, ou une toxicité immuno-médiée persistante causée par un traitement par inhibiteur de point de contrôle immunitaire de grade ≥ 2.
      • Toxicité liée au traitement précédent : Si vous avez une toxicité (à l’exception de l’alopécie) liée à un traitement anti-cancer précédent et/ou à une chirurgie, sauf si la toxicité est résolue, revenue à la normale ou de grade 1, ou jugée irréversible.
      • Maladie cardiovasculaire non contrôlée : Si vous avez une maladie cardiovasculaire non contrôlée ou significative.
      • Chirurgie majeure récente : Pour la partie 1 de l’étude, si vous avez subi une chirurgie majeure dans les 3 semaines précédant le début du traitement.
      • Radiothérapie récente : Pour la partie 1 de l’étude, si vous avez reçu une radiothérapie dans les 2 semaines précédant le début du traitement de l’étude.
      • Immunothérapie précédente : Pour la partie 2 (cancer de la tête et du cou), si vous avez reçu une immunothérapie avec un anticorps anti-PD-1, anti-PD-L1, anti-PD-L2, anti-CD137, ou anti-CTLA-4 (y compris l’ipilimumab ou tout autre médicament ciblant spécifiquement les voies de co-stimulation ou de point de contrôle des lymphocytes T).
      • Chimiothérapie précédente : Pour la partie 2 (cancer de la tête et du cou), si vous avez reçu une chimiothérapie administrée dans le cadre d’une maladie avancée ou métastatique récurrente (sauf pour une thérapie systémique terminée > 6 mois avant le dépistage si elle a été donnée dans le cadre d’un traitement multimodal pour une maladie localement avancée).

      J’espère que ces informations vous aideront à comprendre si vous pouvez participer à l’étude. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à demander.


      Médicament expérimental

      Quels sont les produits utilisés dans cette étude?

      Bonjour! Voici une liste des médicaments impliqués dans l’étude mentionnée, avec une brève description de chaque substance active et leur rôle dans l’étude :

      • EOS-448 (belrestotug): C’est un anticorps monoclonal anti-TIGIT. TIGIT est un récepteur présent sur certaines cellules du système immunitaire. En ciblant TIGIT, EOS-448 vise à renforcer la réponse immunitaire contre les cellules cancéreuses. Dans cette étude, EOS-448 est utilisé pour évaluer son efficacité et sa sécurité en combinaison avec d’autres traitements contre différents types de tumeurs solides avancées.
      • pembrolizumab: C’est un anticorps monoclonal anti-PD-1. PD-1 est un récepteur qui, lorsqu’il est activé, diminue l’activité du système immunitaire. Pembrolizumab aide à réactiver le système immunitaire contre les cellules cancéreuses. Il est utilisé dans cette étude en combinaison avec EOS-448 pour traiter les tumeurs solides avancées.
      • inupadenant (EOS100850): C’est un antagoniste du récepteur A2A de l’adénosine. L’adénosine dans le microenvironnement tumoral peut inhiber l’activité des cellules immunitaires. En bloquant ce récepteur, inupadenant vise à améliorer la réponse immunitaire contre le cancer. Il est étudié en combinaison avec EOS-448 et/ou dostarlimab dans cette recherche.
      • Dostarlimab: Comme le pembrolizumab, c’est un anticorps monoclonal anti-PD-1. Il est utilisé pour renforcer la réponse immunitaire du corps contre les cellules cancéreuses. Dans cette étude, dostarlimab est combiné avec EOS-448 et/ou inupadenant pour traiter les tumeurs solides avancées.
      • SOC chemotherapies: SOC signifie « Standard of Care » (Traitement Standard). Cela fait référence aux chimiothérapies habituellement utilisées pour traiter le cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) en première ligne. Ces traitements sont combinés avec EOS-448 et dostarlimab pour certains participants, visant à évaluer l’efficacité de cette combinaison.

      Chaque médicament dans cette étude a un rôle spécifique, souvent en combinaison avec d’autres, pour essayer d’améliorer la réponse du système immunitaire contre le cancer et évaluer la sécurité et l’efficacité de ces nouvelles combinaisons de traitement.

      Les substances médicinales utilisées dans l’essai ont-elles déjà fait l’objet d’études médicales ?

      Bonjour! Voici une liste des substances actives participant à l’essai clinique et une description de chacune pour savoir si elles sont déjà connues dans la médecine et la littérature médicale :

      • EOS-448 (aussi connu sous le nom de GSK4428859A ou belrestotug): C’est un anticorps monoclonal anti-TIGIT. Les anticorps anti-TIGIT sont relativement nouveaux dans la recherche sur le cancer et sont étudiés pour leur capacité à aider le système immunitaire à combattre le cancer. EOS-448 est donc une substance en cours d’investigation et connue dans la littérature médicale pour ses études en cours.
      • Pembrolizumab: C’est un anticorps monoclonal anti-PD-1 bien établi et largement utilisé dans le traitement de divers types de cancer. Il est connu dans la médecine et la littérature médicale pour son rôle dans l’amélioration de la réponse immunitaire contre les cellules cancéreuses.
      • Inupadenant (EOS100850): C’est un antagoniste du récepteur A2A de l’adénosine en cours d’investigation. Bien que ce soit une substance investigationale, elle est connue dans la littérature médicale pour ses études sur son potentiel à inhiber un mécanisme par lequel les tumeurs échappent à la réponse immunitaire.
      • Dostarlimab: C’est un autre anticorps monoclonal anti-PD-1 utilisé dans le traitement de certains cancers. Comme le pembrolizumab, dostarlimab est connu dans la médecine et la littérature médicale pour son utilisation dans l’amélioration de la réponse immunitaire contre le cancer.

      Ces substances sont donc à différents stades de reconnaissance et d’utilisation dans la médecine. Le pembrolizumab et le dostarlimab sont déjà bien établis, tandis que l’EOS-448 et l’inupadenant sont plus nouveaux et font l’objet de recherches actives.


      ID de l’étude

      CT-EU-00037985

      Statut de recrutement

      Recruting new patients

      Début de l’essai

      3 ans ago